Salariés, qu’allez vous faire de votre DIF ?

Certains salariés n'utilisent pas leur DIF, 
dommage !
Et vous ?

Avez vous envie de progresser dans votre métier? 
Avez vous des projets d'évolution dans votre entreprise ?

Et si vous  profitiez du DIF ? 

Qu'est ce que le DIF ?
Le Droit Individuel à la Formation (DIF) est un dispositif 
qui permet aux salariés en CDI,CDD ou en Intérim 
d'acquérir un crédit d'heures de formation  utilisables 
avec l'accord de l'employeur.

Que peut-on faire  avec le DIF ?
- Vous pouvez vous former : acquérir, entretenir ou 
perfectionner des connaissances ou vous qualifier 
avec l'accord de votre employeur. 
-Faire le point sur ses envies par un bilan de compétences,
se former pour être plus compétent, avoir des compétences
reconnues dans le métier. 

Comment effectuer cette formation ?
Dans le cadre du DIF, défini par la loi, les actions de
formation s'effectuent hors du temps de travail; mais un
accord de branche ou d'entreprise peut prévoir pendant le 
temps de travail.

Et votre rémunération pendant la formation du DIF ? 
DIF hors du temps de travail : le salarié bénéficie d'une
allocation équivalente de 50% de sa rémunération nette.
DIF pendant le temps de travail : Le salaire est maintenu.

Que devez vous justifier ?
Tout salarié en CDI à temps plein,justifiant d'une
ancienneté de 1 an l'entreprise, bénéficie 20 heures de 
DIF par an. Ces heures peuvent être cumulables sur 6 ans
soit 120 H au maximum. Les conditions pour prétendre au 
DIF, sont quelque peu différentes en fonction de votre 
contrat : 
- Pour le CDI,il faut justifier d'an d'ancienneté dans 
l'entreprise.
 - Pour le CDD, il faut justifier de quatre mois minimum
 d'ancienneté au cours des douze derniers mois.
 - Pour l'intérim, il faut justifier sur une période de 
24 mois consécutifs de 2700 heures de travail temporaire
dont 2100 heures dans l'entreprise temporaire dans 
laquelle la demande est faite.

Quelles démarches à suivre pour bénéficier du DIF ?
1-Définir son projet professionnel, en prenant compte du 
nombre d'heures acquises au titre du DIF(dans la cadre 
d'un bilan de compétences ou d'un entretien professionnel)
2-Vérifier la cohérence du projet avec les objectifs de
l'entreprise en matière de DIF(par un entretien avec sa
hiérarchie)
3-S'informer sur les programmes de formation proposés
par les organismes extérieurs
4-Choisir le programme adapté(organisme de formation,coût,
durée et dates de la formation.
5-Formaliser la demande par écrit à la Direction de
l'entreprise deux mois de préférence avant le début de
la formation. L'employeur dispose d'un délai de un mois 
pour notifier sa réponse à compter de la réception de la 
demande.
6-Contractualiser par écrit les conditions de départ en
 stage.

 Profitez de vous former, pensez à votre satisfaction
 personnelle.

3 réflexions au sujet de « Salariés, qu’allez vous faire de votre DIF ? »

  1. Beaucoup de salariés n’utilisent pas leur DIF c’est vraiment dommage car il est toujours intéressant de se former dans un domaine complémentaire au cas où, un jour, vous vous retrouviez sans emploi par exemple (Ce que je ne souhaite pas bien sur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>